Activités physiques efficaces et fondées sur des données probantes pour perdre du poids

août 11, 2021

L’activité physique est indispensable au maintien d’une bonne santé, surtout lorsque l’on essaie de perdre du poids. Lorsque l’on veut couper un peu de graisse, s’engager dans plus d’activité physique augmente le nombre de calories brûlées en raison de la consommation d’énergie par le corps; cela crée un déficit qui se traduit éventuellement par la perte de quelques livres. De plus, l’activité physique réduit les maladies cardiaques et les risques de glycémie au-delà d’une simple réduction de poids. Il y a une variation entre les gens dans la quantité d’activité physique dont ils ont besoin. Les activités physiques auxquelles on peut s’adosser pour perdre du poids comprennent le jogging / course à pied, la natation, le yoga. De plus, il y a l’engagement dans la plupart des sports compétitifs tels que le football et le basket-ball, la corde à sauter, la marche, le vélo, jouer activement avec les enfants, la randonnée, la danse, l’haltérophilie et les étirements.

Jogging/Course à pied

S’engager dans l’activité physique paie à long terme lorsque l’objectif est d’atteindre la perte de poids. Des études récentes indiquent que l’activité physique augmente les chances de maintenir la perte de poids. De plus, il existe également une variation dans la vigueur avec laquelle on effectue des exercices de modéré à vigoureux. Modérée, on parle d’activité physique, mais on s’engage tout de même dans une conversation. En revanche, dans une activité physique vigoureuse, la fréquence cardiaque est difficile et rapide à engager une conversation. Le jogging est un exercice de faible intensité, et on peut bien respirer en y participant. Un fait à ce sujet est qu’il réduit les niveaux de cortisol dans le corps et convient à la santé cardiovasculaire. Une fois que les niveaux de cortisol sont faibles, les niveaux d’appétit diminuent également, conduisant à la perte de poids. La course à pied est un type d’exercice aérobique, mais la différence entre cela et le jogging est le rythme. Comme la course à pied se fait avec beaucoup de vigueur, elle entraîne des brûlures riches en calories et le tonus des jambes.

Marche

Avoir une marche de routine a montré pour avoir plus d’avantages sur le plan de la santé, y compris une réduction de poids. Le fait qu’il ne demande que du temps s’est avéré facile et rentable. Les médecins ont convenu qu’être inactif est un risque potentiel de développer l’obésité. Une étude visait à étudier ce que l’exercice de marche de 12 semaines aurait sur les dépôts de graisse dans l’abdomen et chez les femmes obèses. Les résultats ont indiqué que la marche avait des effets positifs sur la réduction de la graisse et la réduction du tour de taille. Les femmes de l’étude avaient une marche de 50 à 70 minutes trois jours par semaine, et il y avait un record de perte de 1,5% du poids corporel moyen. Malgré la marche avec des résultats positifs avec la perte de poids, on peut maximiser en maîtrisant le rythme, en portant un gilet lesté et en marchant vers le haut d’une colline.

Yoga

Une adhésion au yoga est associée à différents avantages pour la santé car cette forme d’exercice engage à la fois le corps et l’esprit. Le yoga a un effet sur le poids corporel, le tour de taille et l’IMC. Dans une étude comparant ceux qui prennent du yoga pendant un an et ceux qui adhèrent moins à l’exercice, les participants au yoga ont perdu plus de poids que leurs homologues. Le yoga est bénéfique pour perdre du poids car il est attribué à différents facteurs. Il augmente sa dépense calorique en raison des formes de yoga de haute intensité, augmentant ainsi la capacité de perdre du poids. Des études montrent que le yoga effectué de moyenne à haute intensité augmente la dépense énergétique par rapport à la ligne de base. De plus, il est plus facile de s’y tenir car il a une utilisation limitée de l’équipement. Il est pratique d’effectuer du yoga à n’importe quel endroit, ce qui réduit la probabilité de tomber de la routine d’exercice.

Sports (football, basket-ball et natation)

L’obésité pédiatrique entraînant de nombreuses complications a eu une prévalence élevée dans le monde entier. Par conséquent, une autre étude de recherche visait à déterminer si le sport pourrait être un outil essentiel dans la prévention de l’obésité. Les sports traditionnels tels que le football et le basket-ball sont essentiels à la prévention du surpoids et de l’obésité. Ces sports sont super compétitifs et nécessitent une pratique fréquente, ce qui est une occasion précieuse pour l’exercice. De plus, ce sont des sports d’équipe qui motivent à continuer à faire de l’exercice. Ainsi, grâce à l’interaction sociale que l’on obtient et brûler le stress, on peut éprouver la perte de poids. En outre, c’est l’une des meilleures options pour ceux qui veulent perdre du poids, car cela implique un entraînement du corps entier, et l’utilisation de coups spécifiques aide à brûler plus de calories que d’autres.

Saut de corde

Le saut à la corde est un entraînement complet du corps et brûle donc des calories en peu de temps, en particulier avec les entraînements de style entraînement par intervalles de haute intensité (HIIT); on peut perdre jusqu’à 1 300 calories. Il existe un lien entre le début de l’obésité et les complications métaboliques. Les scientifiques ont cherché à trouver l’effet que le saut de corde a eu sur vaspin, apelin, et adipokines d’omentin-1 dans les adolescents qui sont obèses ; l’étude a déterminé que la corde à sauter réduit les adipokines de vaspin et d’apeline, tandis que les niveaux d’omentine-1 sont augmentés à la suite du saut à la corde. Il s’agit d’une indication claire de son efficacité que l’omentine-1 augmente après la perte de poids, conduisant à une meilleure sensibilité à l’insuline.

Cyclisme

Cyclisme modéré mais jusqu’à 300 calories en 60 minutes; cependant, une augmentation de l’intensité a obtenu des résultats encore plus remarquables. Le vélo est une activité de loisir, mais le vélo extérieur et intérieur peut être un aspect essentiel de la perte de poids. Le corps s’ajuste lors de chaque balade à vélo qui recrute la stabilité du noyau sur la selle. Il augmente également la forme cardiovasculaire, tonus musculaire, et la force. En conséquence, le cyclisme est associé à moins de gain de poids à long terme et de perte de poids, et à un IMC inférieur. Ainsi, le vélo est bon pour perdre du poids car on obtient du cardio tout en construisant des muscles. La construction musculaire signifie une augmentation du taux métabolique au repos qui, en d’autres termes, conduit à une augmentation de la brûlure sur les calories.

Randonnée et danse

La randonnée et la danse sont un exemple d’exercices aérobiques qui nécessitent la présence d’oxygène. Ils travaillent sur les fibres musculaires de type I, conduisant ainsi à une endurance accrue de ces muscles. De plus, la taille capillaire est augmentée et la durabilité est étendue. La randonnée brûle plus de calories que la marche car elle utilise des sentiers plus raides. En outre, la danse est une activité physique essentielle pour perdre du poids où différents styles de danse sont utilisés comme une forme d’exercice. La danse est établie comme une routine qui se détache également comme amusant. La danse dure généralement au moins 20 minutes et jusqu’à 4-5 fois par semaine. De plus, cette routine doit être accompagnée d’une musique cohérente qui a un taux déterminé auquel elle joue. Grâce à cela, les calories sont brûlées, réalisant la perte de poids.

Haltérophilie et étirements

L’haltérophilie se réfère à l’entraînement en résistance, est un exercice qui a été pratiqué pendant des siècles pour construire la force musculaire. Les études de recherche démontrent que si elle est faite par le poids corporel, les machines, les bandes résistantes, les haltères ou les poids libres, la force musculaire et la taille sont affectées. Ainsi, il réduit la graisse corporelle, augmente la taille et la force musculaires. L’entraînement en résistance nécessite plus d’oxygène et d’énergie sur de longues périodes pour reconstituer les réserves d’énergie épuisées, ce qui le rend efficace en raison du coût élevé des calories. En outre, grâce à l’entraînement en résistance, le taux métabolique basal augmente, ce qui entraîne une perte de graisse durable. Ainsi, il augmente après la brûlure après l’exercice et augmente le taux métabolique de base (BMR), et avec les deux combinés avec une alimentation saine, la perte de graisse corporelle est facilement obtenue. L’entraînement en résistance fonctionne également mieux lorsque l’intensité est augmentée et que plus de temps est consacré à l’entraînement. Quand il s’agit d’enfants, les parents et ceux qui prennent soin d’eux peuvent améliorer leur activité en faisant partie des jeux des enfants qui sont toujours énergiques et actifs. Grâce à ces jeux, leur engagement actif favorise la combustion de calories qui conduit finalement à la perte de poids.

En conclusion, l’engagement dans les activités physiques est un outil essentiel pour réduire le poids et maintenir un poids santé. L’obésité et d’autres conditions ont été répandues chez les personnes qui résultent de l’inactivité et d’une mauvaise observance de l’activité physique. Ainsi, pour atténuer ces conditions et prévenir leur apparition, chacun doit être impliqué dans les activités physiques de son choix. De plus, diverses activités physiques comprennent la randonnée, le vélo, le yoga et la marche, entre autres. On peut sélectionner ceux qui leur conviennent le mieux et qui sont faciles à respecter selon leur emploi du temps. En outre, s’engager dans des activités physiques doit être accompagné par la prise d’une alimentation équilibrée et de regarder l’apport calorique pour réaliser le résultat souhaité- perte de poids.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.